Un pionnier du cidre de glace en difficulté financière

François Pouliot et son célèbre cidre de glace Neige
Photo: Jacques Grenier Le Devoir François Pouliot et son célèbre cidre de glace Neige

L’entreprise québécoise La Face cachée de la pomme, connue pour son cidre de glace Neige, se place sous la protection de ses créanciers, parmi lesquels figurent des organismes publics comme Investissement Québec.

La compagnie, dont les vergers se trouvent à Hemmingford, tout près de la frontière américaine, est devenue une « personne insolvable » le 15 juillet dernier. Dans une lettre adressée à ses créanciers par le syndic en insolvabilité Raymond Chabot — un document accessible publiquement —, les dettes de La Face cachée de la pomme s’élèvent à plus de 5,3 millions de dollars.

Conformément à la Loi sur la faillite et l’insolvabilité, l’entreprise est protégée de ses créanciers au moment où elle présente son intention de leur faire une proposition enregistrée auprès de la Cour supérieure.

Toujours en activité

Bien qu’elle ait été déclarée « personne insolvable » il y a plus de 15 jours, La Face cachée de la pomme semble poursuivre ses activités comme à l’habitude. Sur les principaux réseaux sociaux, la compagnie invite ses clients à visiter la cidrerie, ouverte au public pour la saison estivale.

Toutefois, la liste des créanciers incluse dans le document du syndic de faillite témoigne de dettes de centaines de milliers de dollars auprès de banques ou de fournisseurs, principalement de la Montérégie. Il est également possible de lire que l’entreprise doit plus de 600 000 $ à Investissement Québec, 150 000 $ à Revenu Québec et près de 100 000 $ à Financement agricole Canada.

François Pouliot, président fondateur de La Face cachée de la pomme, a indiqué au Devoir ne pas souhaiter répondre aux questions, dimanche. Le producteur a toutefois tenu à nier que son entreprise est en situation de faillite. Bien que sa signature soit apposée à la lettre aux créanciers du syndic de faillite et d’insolvabilité, M. Pouliot a précisé ne pas être au courant de démarches pour protéger La Face cachée de la pomme de ses créanciers.

Un succès d’entreprise

La Face cachée de la pomme a développé la production du cidre de glace dès 1994, soit vingt ans avant que le produit ne devienne une appellation protégée du Québec (IGP). Son produit phare, le cidre de glace Neige, a connu un grand succès en France au milieu des années 2000, et figure toujours comme un produit emblématique du terroir québécois. Il a par exemple été offert au président des États-Unis Barack Obama lors de sa première visite officielle au Canada en 2009 et au couple royal du prince William et la duchesse Kate lors de leur passage à Montréal en 2011.

Il y a un an, La Face cachée de la pomme a aussi lancé en grande pompe un gin de pomme, fabriqué à partir de l’eau récupérée de sa production de cidre de glace. Le Gin de Neige, vendu à la SAQ, a été bien accueilli par les critiques culinaires.

La Face cachée de la pomme, d’Hemmingford, doit plus de 600 000 $ à Investissement Québec.

À voir en vidéo