En bref: Domtar s'intéresse au portugais Portucel

Domtar s'est dite intéressée hier à la privatisation du portugais Portucel, ce qui porte à au moins quatre le nombre de soumissionnaires potentiels.

Un porte-parole de Domtar a confirmé les informations parues dans le quotidien Diario Economico selon lesquelles le troisième producteur nord-américain de papier de bureau avait requis les données financières liées à la vente. Portucel, premier producteur de pâte d'eucalyptus dans la péninsule ibérique, a affirmé la semaine dernière que trois entreprises avaient requis les documents de privatisation: la finlandaise Stora Enso, Mondi, une division de la minière sud-africaine Anglo American, et la brésilienne Suzano. Le Portugal détient 56 % de Portucel et veut se départir d'une participation de 30 % dans le cadre d'une deuxième phase de privatisation. La date butoir pour la soumission des offres est le 25 février.