Keith Creel deviendra le grand patron du CP dans un an

Keith Creel succédera à Hunter Harrison à la direction du CP.
Photo: Larry MacDougal La Presse canadienne Keith Creel succédera à Hunter Harrison à la direction du CP.

Calgary — Le Canadien Pacifique a annoncé mercredi que son président et chef de l’exploitation, Keith Creel, succédera à Hunter Harrison au poste de chef de la direction à compter du 1er juillet 2017.

Le transporteur ferroviaire de Calgary affirme avoir conclu un accord avec M. Harrison afin qu’il joue un rôle de consultant pendant les trois années qui suivront son départ. « J’ai déjà démontré dans le passé que j’avais de la difficulté à prendre ma retraite, alors il est excitant de pouvoir rester disponible pour le conseil d’administration et pour l’organisation après ma retraite officielle », a indiqué M. Harrison dans un communiqué.

« En quatre ans, nous sommes passés de traînard de l’industrie à leader de l’industrie. J’ai hâte de venir en aide à Keith, à l’équipe de direction et au conseil, lorsqu’on me le demandera, pendant qu’ils continueront à écrire l’histoire du CP. »

MM. Harrison et Creel sont de vieux routiers de l’industrie ferroviaire et ils ont occupé un certain nombre de postes principaux, notamment chez le grand rival du CP, le Canadien National, de Montréal.

Démission au conseil

Les changements à la tête du CP ont été annoncés quelques heures après que le CP eut indiqué, dans un communiqué distinct, qu’un des membres de son conseil d’administration avait démissionné. Anthony Melman a été condamné pour négligence grossière par la Cour canadienne de l’impôt, après avoir omis de déclarer 18,85 millions en revenus de dividendes imposables.

M. Melman, qui était aussi président du comité des finances du CP, avait porté la décision en appel, mais la Cour a rejeté son appel plus tôt en juillet. Le juge Randall Babcock a statué que M. Melman avait « délibérément fermé les yeux » sur l’omission de ses comptables dans sa déclaration de revenus de 2007. M. Melman s’est joint au conseil du CP en 2012 et a aussi été membre du comité de vérification du transporteur. Il est un ancien directeur général de la société de portefeuille Onex et un ancien vice-président principal de la Banque CIBC, selon les documents déposés auprès des autorités réglementaires.

Le Canadien Pacifique a en outre dévoilé mercredi un bénéfice et des revenus en baisse pour son deuxième trimestre. Le profit net a reculé de 16 % à 328 millions, par rapport à celui de 390 millions de la même période l’an dernier. Le bénéfice par action s’est établi à 2,15 $, alors qu’il avait été de 2,36 $ un an plus tôt. Les revenus ont diminué de 12 % par rapport au deuxième trimestre de l’an dernier, passant de 1,65 milliard à 1,45 milliard. « Les revenus ont connu des difficultés du deuxième trimestre, comme nous l’avions noté dans nos perspectives trimestrielles le mois dernier, notamment en raison des plus faibles volumes de transport de vrac que prévu, des incendies dévastateurs dans le nord de l’Alberta et du raffermissement du dollar canadien », a expliqué M. Harrison dans un communiqué.