Starbucks va augmenter les salaires de ses employés américains

Photo: Gianluigi Guercia Agence France-Presse

New York — La chaîne américaine de cafés Starbucks a décidé d’augmenter d’au moins 5 % le salaire de base de ses employés aux États-Unis, a-t-elle annoncé lundi pour tenter de clore une polémique sur de supposées suppressions d’emplois déguisées. Dans une lettre aux 150 000 employés du groupe, le directeur général Howard Schultz annonce qu’à compter du 3 octobre tout salarié Starbucks aux États-Unis verra son salaire augmenter de 5 %. Dans le même temps, le groupe va doubler les avantages du plan d’intéressement des employés ayant au moins deux ans d’ancienneté. Au final, ce complément de rémunération devrait entraîner une hausse salariale allant de 5 à 15 % en fonction de l’ancienneté, assure M. Schultz. Cette revalorisation a pour but de clore une polémique née la semaine dernière quand une pétition a été mise en ligne sur la plateforme coworker.org — près de 12 900 signataires lundi matin — pour dénoncer des suppressions d’emplois déguisées à travers une réduction des horaires. Starbucks vient en effet d’introduire un logiciel permettant de commander et de régler sa boisson avec son téléphone intelligent ou sa tablette. Travailler « plus de 25 heures par semaine est devenu mission impossible » chez Starbucks, dénonçait l’auteur de la pétition qui réclame de travailler plus afin de pouvoir honorer ses factures notamment.