La valeur des permis de construire a chuté de 1,9 % au mois de mai

Ottawa — La valeur des permis de construction accordés par les municipalités s’est élevée à 6,8 milliards en mai — une baisse de 1,9 % par rapport au mois dernier, a annoncé jeudi Statistique Canada.

Un des principaux facteurs de cette chute est la diminution des intentions de construction de maisons unifamiliales en Ontario ainsi que d’immeubles à vocation commerciale au Québec et en Ontario, selon l’agence fédérale.

La valeur des permis de construction non résidentielle a chuté de 3,3 % pour se chiffrer à 2,5 milliards. Au mois d’avril, elle avait pourtant connu une hausse de 1,9 %.

Statistique Canada avance qu’en mai, la valeur des permis de construction commerciale a reculé de 15,6 % pour se situer à 1,2 milliard en raison de projets moins nombreux de bureaux, de centres de loisirs et d’entrepôts de distribution. En contrepartie, les valeurs des permis de construction industrielle et institutionnelle se sont respectivement accrues de 0,6 %, pour atteindre 384 millions, et de 20,3 %, pour s’établir à 842 millions.

Dans le secteur résidentiel, la valeur des permis a diminué de 1,1 %, se chiffrant à 4,3 milliards à travers le pays, indique le rapport publié jeudi. En ce qui concerne les logements multifamiliaux, leur progression n’a pas tout à fait compensé la chute de la valeur des permis pour les maisons unifamiliales.