La direction de Cogeco se dit satisfaite des résultats malgré la «faiblesse» de Peer 1

Le président et chef de la direction de Cogeco et Cogeco Communications, Louis Audet
Photo: Ryan Remiorz La Presse canadienne Le président et chef de la direction de Cogeco et Cogeco Communications, Louis Audet

Malgré la faiblesse de sa filiale Cogeco Peer 1, qui offre des services aux entreprises, la direction de Cogeco se dit globalement satisfaite de ses résultats au dernier trimestre. Elle admet toutefois que la concurrence se fait vraiment vive dans le secteur des services aux entreprises.

Cogeco Communications et sa société mère, Cogeco, ont affiché des pertes au troisième trimestre, qui a pris fin le 31 mai. Celles-ci sont attribuables principalement à la réduction de valeur dans les services de technologies de l’information et de la communication aux entreprises. La perte trimestrielle pour Cogeco Communications s’est chiffrée à 387,4 millions, ou 7,89 $ par action, comparativement à un bénéfice de 64,1 millions, ou 1,31 $ par action, à la période correspondante de l’exercice 2015.

Au cours d’une conférence téléphonique avec les analystes financiers, jeudi, le président et chef de la direction de Cogeco et Cogeco Communications, Louis Audet, a toutefois admis que les résultats de sa filiale Cogeco Peer 1 n’étaient pas à la hauteur de ses attentes. « Nous continuons d’être satisfaits de la performance relative de nos activités dans un environnement très concurrentiel, sauf pour ce qui est de la faiblesse de Cogeco Peer 1 », a-t-il affirmé.

M. Audet assure que sa filiale est malgré tout en bonne santé financière et il continue de croire qu’il s’agit là d’un secteur de développement prometteur pour Cogeco. « Nous croyons que notre plan pour sa croissance est solide et notre équipe est maintenant complète », a-t-il ajouté.

Plus généralement, au plan financier, les services Internet à haute vitesse aux États-Unis ont contribué à une augmentation des revenus totaux, alors que les revenus des services Internet à haute vitesse canadiens sont demeurés stables. Les revenus de Cogeco Communications ont augmenté de 4,6 % au troisième trimestre, pour atteindre 540,3 millions, essentiellement stimulés par la croissance de 24,1 % du secteur des services à large bande américains. Les revenus ont diminué de 7,8 % au sein du secteur des services de technologies de l’information et de la communication (TIC) aux entreprises.

Les revenus de la société mère Cogeco ont augmenté de 2,9 %, pour atteindre 574 millions, stimulés par la croissance du secteur des communications, et contrebalancés en partie par la diminution des revenus provenant du secteur des médias qui était attribuable à la vente de Métromédia CMR Plus, le 5 janvier. La perte au troisième trimestre de Cogeco s’est chiffrée à 381,9 millions, comparativement à un bénéfice de 66,3 millions pour le troisième trimestre de l’exercice 2015.