Les ratés s’accumulent pour Tesla

Au premier trimestre, Tesla Motors a produit 14 820 véhicules alors que son objectif était de 16 000.
Photo: Johannes Eisele Agence France-Presse Au premier trimestre, Tesla Motors a produit 14 820 véhicules alors que son objectif était de 16 000.

Tesla éprouve de la difficulté à relever le pari de pouvoir oeuvrer à une plus grande échelle. Le fabricant de voitures électriques a raté sa cible de production pour un deuxième trimestre de suite.

Tesla Motors a annoncé dimanche avoir livré 14 370 véhicules sur la période avril-juin alors qu’elle avait tablé sur un total de 17 000. Au premier trimestre, sa production a été de 14 820 contre un objectif de 16 000.

L’agence Reuters a souligné que Tesla disait s’attendre à produire quelque 50 000 véhicules au second semestre. Si cette barre est atteinte, le total annuel restera tout de même en deçà de la fourchette cible fixée entre 80 000 à 90 000 voitures livrées sur l’ensemble de 2016. Ces ratés ont forcé les analystes à s’interroger sur la capacité du constructeur à devenir un producteur à grande échelle.

« En guise d’explication des chiffres de production inférieurs aux attentes au deuxième trimestre, Tesla a invoqué à la fois le chiffre inhabituellement élevé du nombre de véhicules toujours en transit avant livraison aux clients et une croissance “extrême” de la production avec près de la moitié des voitures livrées sur la période ayant été fabriquées sur les quatre dernières semaines du trimestre », souligne Reuters.

Outre une pénurie de pièces détachées et des problèmes de qualité, Tesla doit aussi conjuguer avec la décision prise par la sécurité routière américaine d’ouvrir une enquête préliminaire à la suite du décès accidentel d’un automobiliste qui avait actionné le mode « pilotage automatique ».