En bref - Bombardier se retire

Bombardier a confirmé hier son retrait d'un consortium pour la fourniture d'un train léger à Tel-Aviv, en indiquant que le projet de 1,5 milliard $US n'est pas rentable. Le consortium dont faisait partie la multinationale montréalaise était un des quatre en lice pour obtenir le contrat auprès du gouvernement israélien.

«Nous avons conclu que les conditions et les exigences du projet ne permettaient pas un rendement suffisant compte tenu des risques», a expliqué Lydia Dufresne, porte-parole de Bombardier transport. Elle a précisé que la participation de Bombardier dans le projet s'élevait à 450 millions $US. Une publication en ligne d'Israël révélait jeudi que le ministère des Transports israélien était furieux contre Bombardier, qui s'est aussi retiré d'un projet de train léger à

Jérusalem en janvier 2002.