En bref - Microcell réduit sa perte

Le lancement du service de téléphonie sans fil Fido à Vancouver, à la fin de l'automne dernier, a connu un succès inespéré, selon la direction de Microcell Télécommunications.

Les tarifs de Cité Fido ainsi que les moyens utilisés par Microcell pour recruter des abonnés à Vancouver ont toutefois froissé la direction de Telus, la plus importante compagnie de téléphone en Colombie-Britannique et en Alberta. Telus a répliqué vigoureusement en sollicitant les clients de Fido au Québec. Par ailleurs, Microcell a fait part d'une perte nette de 11,2 millions, nettement inférieure à celle de 123,7 millions du quatrième trimestre 2002. La perte par action s'est établie à 4,42 $, par rapport à 51 ¢ un an plus tôt, ce qui s'explique par le nombre moins élevé d'actions. Au 31 décembre dernier, Microcell comptait 1,25 million de clients.