Première baisse du taux directeur

Moscou – La banque centrale de Russie a abaissé vendredi son taux directeur pour la première fois en dix mois, à 10,5 %, jugeant la reprise économique « imminente » et misant sur un ralentissement de l’inflation.

Dans un communiqué publié à l’issue de sa réunion de politique monétaire, la Banque de Russie relève « la tendance à une inflation plus stable, à une diminution des attentes et des risques inflationnistes dans un contexte de reprise économique imminente ». Elle se montre en particulier plus confiante face au ralentissement du taux annuel d’inflation, stabilisé autour de 7,3 % contre plus de 15 % une grande partie de l’année dernière. Elle explique notamment que les prix du pétrole ont confirmé leur rebond ces dernières semaines, portant le rouble et évitant un nouveau choc d’inflation.

Elle ajoute qu’elle « envisagera la possibilité d’une nouvelle baisse de taux en fonction de son évaluation des risques inflationnistes ». Le taux directeur était fixé à 11 % depuis août dernier.

Le ministère de l’Économie, confronté à la plus longue récession depuis l’arrivée de Vladimir Poutine au Kremlin en 2000, n’avait pas caché sa déception après le statu quo d’avril et avait clairement indiqué espérer un assouplissement. Très lourds à porter pour les entreprises et les ménages, les taux actuels sont hérités de la crise financière causée par le plongeon des cours des hydrocarbures et les sanctions imposées par les Occidentaux en lien avec la crise ukrainienne.