En bref: PeopleSoft rejette l'offre d'Oracle

L'éditeur de logiciels PeopleSoft a recommandé hier à ses actionnaires de rejeter l'offre d'achat améliorée lancée sur la société par son concurrent Oracle pour un montant global de 9,4 milliards $US, ce qui semble annoncer une rude bataille d'actionnaires lors de l'assemblée générale de PeopleSoft prévue pour le mois prochain.

PeopleSoft, une société californienne, a précisé que ses administrateurs, qui ont été unanimes à rejeter cette offre hostile, considèrent qu'elle est inappropriée, bien que le dernier prix proposé de 26 $US par action soit supérieur de 33 % à l'offre précédente avancée par Oracle à 19,50 $US par action. Plus précisément, PeopleSoft observe que son cours de Bourse actuel de 22,75 $US correspond au bas de sa fourchette historique de valorisation, et à de plus faibles multiples que ses concurrents, ce que la société explique surtout par les incertitudes soulevées par l'offre d'Oracle.