Résolu ferme une machine à papier journal aux États-Unis

Au cours des dernières années, le recul annuel de la demande de papier journal a été en moyenne d’environ 10 %, selon Résolu, conséquence de la migration des lecteurs vers des plateformes telles que les téléphones intelligents ainsi que les tablettes.
Photo: iStock Au cours des dernières années, le recul annuel de la demande de papier journal a été en moyenne d’environ 10 %, selon Résolu, conséquence de la migration des lecteurs vers des plateformes telles que les téléphones intelligents ainsi que les tablettes.

Après des années de déclin marqué, Produits forestiers Résolu constate finalement une stabilisation de la demande de papier journal, ce qui n’a toutefois pas empêché l’entreprise de fermer de façon permanente une de ses machines aux États-Unis.

L’entreprise québécoise a affirmé jeudi que sa machine de l’usine d’Augusta, en Georgie, n’est plus concurrentielle en raison de la vigueur du dollar américain, ce qui entraînera la suppression d’une centaine d’emplois. À la suite de cette fermeture, la compagnie continuera d’exploiter trois machines à papier aux États-Unis et sept au Canada — dont cinq au Québec — qui, elles, profitent de la faiblesse du huard.

Au cours des dernières années, le recul annuel de la demande de papier journal a été en moyenne d’environ 10 %, selon Résolu, conséquence de la migration des lecteurs vers des plateformes telles que les téléphones intelligents ainsi que les tablettes. Ce recul a toutefois été moins marqué au premier trimestre, à 5 %, ce qui offre une lueur d’espoir à la société. La forestière a récemment annoncé des hausses de prix dans son secteur du papier journal aux États-Unis afin de compenser pour la baisse de la demande, tout en tirant profit d’une baisse généralisée de la capacité de production.

Le contexte est bien différent dans le bois d’oeuvre, où l’entreprise prévoit une reprise marquée en raison de la vigueur du marché immobilier.

Pour le premier trimestre terminé le 31 mars, Résolu a réduit sa perte nette à 8 millions $US, ou 9 ¢ US par action, comparativement à une perte de 33 millions, ou 35 ¢ US par action, à la même période l’an dernier. Son chiffre d’affaires a toutefois fléchi de 5 % pour s’établir à 877 millions. Abstraction faite des éléments non récurrents, la perte ajustée de Résolu a été de 18 millions, ou 20 ¢ US par action, par rapport à 19 millions, ou 20 ¢ US par action, l’an dernier.