La CIBC songe à vendre TAL

Toronto — La banque CIBC envisage de vendre sa division de gestion de régime de fonds de retraite, TAL Gestion globale d'actifs, selon The Globe and Mail.

La direction étudie la possibilité de fusionner sa division gérant des actifs de 54,4 milliards avec une des plus importantes firmes mondiales qui dominent le marché international, ont indiqué des sources provenant de l'extérieur et de l'intérieur de la CIBC. Selon ces mêmes sources, une telle transaction vaudrait plus de un milliard, a ajouté le quotidien torontois.

Le scénario étudié par la CIBC ressemble à une démarche entreprise par la Toronto Dominion concernant sa filiale américaine de courtage à commissions réduites, TD Waterhouse. La Toronto Dominion avait tenté en vain de s'entendre avec des concurrents comme la ETrade Financial Corp afin d'échanger le contrôle d'une des plus importantes entreprises de courtages à commissions réduites contre une plus faible part d'un marché important.

Une source a affirmé que la CIBC recherche des secteurs où elle peut accroître ses activités à l'extérieur du marché intérieur sans avoir à engager une part importante de son capital.

La direction de la CIBC n'a fait aucun commentaire à ce sujet.

Accepter des actions plutôt que de l'argent est une approche utilisée par la CIBC pour vendre sa branche américaine de service de courtage au détail. L'an dernier, elle avait vendu la CIBC Oppenheimer à la new-yorkaise Fahnestock Viner Holding Inc., une transaction de 257 millions. En guise de paiement, la CIBC avait accepté une dette convertible qui lui avait permis d'acquérir 35 % de la firme américaine.

La CIBC s'est emparée du contrôle de TAL en 1994 en échange de 75 millions. Sept ans plus tard, elle rachetait les autres actions de la firme pour une somme de 350 millions.

TAL regroupe 34,2 milliards en fonds mutuels. L'entreprise gère 167 régimes de retraite totalisant des actifs de 11,8 milliards, 84 fondations ayant des actifs de 2,1 milliards. De plus, 21 compagnies d'assurances lui ont confié des sommes totalisant 880 millions.