En bref: Alcan, entente de principe à Arvida

Après cinq jours de négociation, les représentants de l'aluminerie Alcan et du syndicat des employés de l'usine Arvida sont parvenus à une entente de principe, hier.

À la suite de l'annonce de la fermeture de l'usine Arvida, du complexe Jonquière, les employés avaient décidé de poursuivre la production malgré l'ordonnance de la Commission des relations de travail. Dans un communiqué transmis hier en début de soirée, les parties ont indiqué qu'elles ne feraient aucun commentaire avant que l'entente ne soit présentée aux syndiqués. Les travailleurs avaient pris les opérations en main afin de protester contre la décision d'Alcan de cesser dès cette année l'exploitation des vieilles cuves Soderberg, soit 10 ans plus tôt que prévu, éliminant ainsi 560 emplois.