De Juniac prend la tête de l'IATA

Paris — Le p.-d.g. d’Air France-KLM, Alexandre de Juniac, va quitter son poste à l’été pour prendre la direction de l’Association du transport aérien international (IATA), un départ-surprise annoncé mardi par le groupe franco-néerlandais, numéro deux européen du secteur.

M. de Juniac a engagé Air France sur la voie du redressement, mais il entretenait des relations houleuses avec les pilotes de la compagnie, une des grandes entreprises françaises les plus emblématiques à l’international.

Air France-KLM a expliqué avoir été informé par Alexandre de Juniac « de la proposition qui lui a été faite ce mardi » par le Conseil des gouverneurs de l’Association du Transport Aérien International (IATA) « de devenir [son] prochain directeur général ».

M. de Juniac s’est dit « disposé à accepter cette proposition sur laquelle l’Assemblée générale de l’IATA sera donc amenée à délibérer », a précisé le groupe dans un communiqué. Cette assemblée générale se tiendra du 1er au 3 juin. En conséquence, le conseil d’administration d’Air France-KLM « a engagé la préparation d’un plan de succession dans la perspective d’une prise de fonction de M. de Juniac en qualité de directeur général de l’IATA au plus tard au 1er août ».

Le comité de nomination et de la gouvernance du conseil d’administration d’Air France-KLM a lancé, avec l’appui d’un cabinet international de recrutement, un processus « afin d’identifier le meilleur dirigeant à même de poursuivre la consolidation et le développement du groupe ».

Alexandre de Juniac avait pris en 2011 la tête d’Air France avant de prendre la présidence d’Air France-KLM en 2012. Il quitte un groupe en voie de redressement mais encore fragile, pris en étau comme d’autres compagnies historiques entre la concurrence féroce des low-cost RyanAir ou EasyJet en Europe et celle des compagnies du Golfe (Emirates, Qatar Airways) sur le long courrier.

C’est sous sa houlette qu’Air France-KLM a renoué avec les profits en 2015 pour la première fois depuis 2008, au prix d’importants efforts de productivité du personnel et d’une grève des pilotes d’Air France en 2014 qui fut l’une des plus longues de l’histoire de la compagnie. La restructuration d’Air France a marqué les esprits l’an dernier lors de débordements en octobre 2015, quand les images de deux cadres dirigeants de l’entreprise fuyant, chemises déchirées, la vindicte de salariés en colère, ont fait le tour du monde.