Les ventes de véhicules automobiles diminuent

Toronto - Les ventes de véhicules automobiles neufs ont chuté de 11,5 % en janvier, alors que les concessionnaires canadiens ont connu leur pire début d'année depuis 1998.

Ainsi, 82 728 véhicules neufs ont été vendus au Canada le mois dernier, selon les données rendues publiques hier par la firme DesRosiers Automotive Consultants. Au mois de janvier 2002, les ventes avaient atteint 93 514 véhicules.

General Motors, éternel leader sur le marché nord-américain, a connu une légère hausse de ses ventes par rapport à janvier 2002, tout comme Mazda, Toyota, Suzuki et Subaru. Les autres constructeurs ont toutefois connu de fortes baisses.

«Les Canadiens ont nettement suracheté au cours des dernières années», a déclaré l'analyste Denis DesRosiers, en guise d'explication à la faiblesse du marché en janvier.

Il prévoit d'ailleurs que les ventes vont diminuer de 3 à 5 % pour l'ensemble de l'année 2004. En 2003, les Canadiens avaient acheté 1,593 million de véhicules neufs, ce qui représentait un recul de 6,4 % par rapport aux ventes de 1,7 million de véhicules en 2002.

Le mois dernier, GM Canada a vendu 26 118 véhicules, ce qui représente une hausse de 2,3 % par rapport à janvier 2002. Les ventes de GM sont plus de deux fois supérieures à celles de son principal concurrent, DaimlerChrysler. Ford s'est classé troisième avec 10 482 unités vendues, ce qui représente une chute dramatique de 33,2 %.