Alimentation Couche-Tard achète 279 stations Esso

La plupart des stations que Couche-Tard achète sont situées en Ontario bien qu’elle en acquière une cinquantaine au Québec.
Photo: Archives La Presse canadienne La plupart des stations que Couche-Tard achète sont situées en Ontario bien qu’elle en acquière une cinquantaine au Québec.

La Pétrolière Impériale est passée de l’intention au geste. Ses 497 stations-service Esso sont vendues à cinq distributeurs. Alimentation Couche-Tard en achète 279, dont 229 en Ontario.

Évoquant leurs ventes en janvier 2015, La Pétrolière Impériale a annoncé mardi la conclusion d’ententes avec cinq distributeurs de carburant du Canada qui mèneront à la vente des 497 stations-service au détail Esso dont elle était toujours propriétaire, pour une valeur totale de 2,8 milliards. Les distributeurs sont Alimentation Couche-Tard, qui récupérera les stations-service en Ontario et au Québec, 7-Eleven Canada, qui achètera les emplacements situés en Alberta et en Colombie-Britannique, Harnois Groupe pétrolier, qui achètera des sites au Québec, Parkland Fuel Corp., en Saskatchewan et au Manitoba, et Wilson Fuel Co., qui devient propriétaire des stations de la Nouvelle-Écosse et de Terre-Neuve-et-Labrador.

L’impériale rappelle que plus de 1700 stations de vente au détail opèrent présentement sous la bannière Esso au Canada.

Plus gros acheteur, Alimentation Couche-Tard, prend 279 dépanneurs, abritant Marché Express, offrant du carburant. De ces sites, 229 sont situés en Ontario — dont la majorité se trouve dans le Grand Toronto — et 50 sont situés au Québec, soit dans le Grand Montréal et la Rive-Sud de Montréal. Le prix est d’environ 1,69 milliard.

Pour sa part, Harnois Groupe pétrolier se porte acquéreur de 36 sites Esso sur les territoires de Québec et Montréal. Ce groupe est distributeur de marque au détail Esso depuis 2004. Pour Harnois, il s’agit de la deuxième transaction d’importance en moins d’un an. En août dernier, le groupe mettait la main sur Les Pétroles Therrien et ses 142 postes d’essence « afin de regrouper les activités de deux des plus importants distributeurs indépendants de produits pétroliers dans la province ».

Avec l’acquisition des sites Esso, l’entreprise disposera d’un réseau de plus de 350 postes d’essence sous les bannières Esso, Harnois et Pétro-T. Le volume annuel de vente de produits pétroliers légers (vente en gros et au détail) atteindra plus de 1,6 milliard de litres.