cache information close 

Québec injecte 300 millions pour des zones industrialo-portuaires

La zone portuaire de Montréal
Photo: Jacques Grenier Le Devoir La zone portuaire de Montréal

Le gouvernement du Québec injecte 300 millions afin de soutenir le développement de zones industrielles en périphérie des zones portuaires.

L’investissement, annoncé jeudi à Québec, s’inscrit dans la Stratégie maritime du gouvernement Couillard. L’objectif de ces investissements est d’offrir aux industries des secteurs reliés tant aux infrastructures portuaires qu’aux infrastructures routières et ferroviaires afin de faciliter le transit des marchandises.

L’argent provient de l’enveloppe de la Stratégie maritime et vise, selon le gouvernement, à « soutenir des projets d’investissements?privés dans les zones industrialo- portuaires. »

Une autre enveloppe de 200 millions est également disponible dans les coffres du ministère des Transports pour soutenir, là aussi, « les projets d’infrastructures portuaires et intermodales consacrés au transport des marchandises. »

Québec prévoit développer 16 « zones industrialo-portuaires » et doit conclure d’ici le mois de juin des ententes pour créer des comités locaux où seront notamment représentés les municipalités, les administrations portuaires et les ministères concernés. Ces comités devront entre autres délimiter les zones en question et préparer un plan de développement comprenant.

L’administration portuaire de Montréal a aussitôt réagi avec satisfaction à cette annonce, affirmant par voie de communiqué que cette démarche « cadre parfaitement avec sa stratégie d’affaires. »

2 commentaires
  • Bernard Terreault - Abonné 3 mars 2016 12 h 55

    En principe, une bonne idée

    Mais est-ce que, comme le Fond Vert, ça deviendra une affaire de patronnage, de copinage? Les critères de choix des projets seront-ils clairs et objectifs?
    La chance d'obtenir des fonds indépendante de la couleur politique ou des contributions au Parti?

  • Robert Beauchamp - Abonné 3 mars 2016 13 h 00

    Dépense versus austérité

    D'oü vient ce fric? Les ports ne sont-ils pas de juridiction fédérale? Et pour soutenir quelles activités?