L’action de Valeant recule encore

Les actions de Valeant ont été en net recul, lundi, au coeur de l’annonce sur l’état de santé de son chef de la direction et du report de la divulgation de ses résultats financiers trimestriels.

Même l’annonce, faite dimanche, que Michael Pearson est de retour au travail après avoir souffert d’une grave pneumonie n’a pas aidé le cours des actions de l’entreprise. Les actions de la société pharmaceutique établie à Laval se négocient à New York à environ le quart de leur sommet de 263,81 $US enregistré en août dernier. Ce sommet a été atteint avant la tourmente ayant éclaboussé l’entreprise.

Valeant a fait face aux retombées de sa relation avec la controversée pharmacie américaine Philidor, spécialisée dans les commandes postales. L’entreprise a coupé ses liens avec Philidor l’automne dernier en raison d’allégations de pratiques douteuses qui ont entaché sa réputation. Valeant a aussi été critiquée pour avoir augmenté le prix de certains médicaments.

Valeant a également dit, tard lundi, faire l’objet d’une enquête de l’organisme de réglementation des valeurs mobilières aux États-Unis.

À New York, les actions de Valeant ont chuté lundi de 14,85 $US, ou plus de 18 %, clôturant à 65,80 $US. À la Bourse de Toronto, le titre de Valeant a cédé 15,34 $, ou près de 14 %, clôturant à 94,49 $.

Les investisseurs semblaient réagir au fait que Valeant avait annoncé, dimanche, qu’elle retirait toutes ses prévisions financières en attendant le dévoilement de nouveaux objectifs. Valeant a aussi de nouveau reporté l’annonce de ses résultats du quatrième trimestre de 2015, qui devaient être dévoilés lundi.