La morosité économique s’étend

Loin de s’attendre à une reprise économique, le président et chef de la direction de Transforce estime plutôt que la morosité de l’Ouest canadien s’observe désormais presqu’à la grandeur du pays. En plus de la baisse du prix des matières premières, l’effet positif que devrait engendrer la baisse du dollar canadien sur le secteur manufacturier continue de se faire attendre, dit Alain Bédard, qui dirige la plus importante compagnie de camionnage au pays. « Nous avons perdu tellement de capacité de production dans l’Est depuis [10 ans]. » Dans l’espoir de contrebalancer la faiblesse économique au Canada, Transforce mise en 2016 sur la vigueur de l’économie américaine ainsi que sur l’effervescence des achats en ligne.

À voir en vidéo