Des actionnaires perdent patience

Marissa Mayer, patronne de Yahoo!
Photo: Kimberly White Agence France-Presse Marissa Mayer, patronne de Yahoo!

New York — Un influent fonds d’investissement a appelé mercredi à des changements à la direction et au conseil d’administration du groupe Internet Yahoo !, actuellement en quête de croissance.

Le fonds Starboard Value, qui détient 0,8 % du capital, estime que « les investisseurs ont perdu toute confiance » dans les dirigeants de Yahoo ! sans toutefois demander le départ de la patronne Marissa Mayer, à qui le conseil d’administration avait réaffirmé son soutien début décembre.

Il menace d’engager une guerre des résolutions lors de l’assemblée générale annuelle pour faire élire de force les candidats de son choix au sein du conseil d’administration.

« Il est temps que le conseil d’administration accepte que des changements importants sont nécessaires à Yahoo !, dont le renouvellement de la direction, de la composition du conseil et de la stratégie », écrit Starboard dans une lettre adressée au groupe.

Cette requête tombe quelques semaines après un revirement spectaculaire de Yahoo ! sur la scission de sa participation dans le géant chinois du commerce en ligne Alibaba.

Elle ajoute de la pression sur Mme Mayer déjà en position délicate : en effet, un autre fonds d’investissement actionnaire, SpringOwl, a demandé mi-décembre le départ de la jeune dirigeante et réclamé la suppression de 9000 emplois.

Starboard vise, lui, le président du conseil d’administration, Maynard Webb, à qui il reproche des signaux « contradictoires » au sujet de la cession du coeur de métier (les activités Internet) du groupe pour laquelle il plaide. Le fonds indique que des repreneurs ont fait part de leur intérêt.

En décembre, M. Webb avait déclaré que le conseil d’administration n’avait pas encore approuvé une vente de ces activités mais qu’il étudierait des offres éventuelles.

Starboard, SpringOwl et un autre fonds actionnaire, Canyon, font partie de la liste des actionnaires de Yahoo ! affichant publiquement leur mécontentement face au manque de résultats de la stratégie menée depuis trois ans par Marissa Mayer pour relancer la croissance du groupe.

Mme Mayer a promis de présenter un plan de relance détaillé lors de la publication des résultats annuels 2015.