L’Argentine annonce la fin du contrôle des changes

Buenos Aires — Le gouvernement argentin du nouveau président libéral Mauricio Macri a annoncé mercredi soir la fin du contrôle des changes, en place depuis 2011, une décision attendue par les entreprises qui devrait entraîner une forte dévaluation du peso argentin. Cette décision, permettant le rétablissement d’un taux de change libre entre le dollar et le peso argentin, était une promesse du candidat Mauricio Macri, président de l’Argentine depuis le 10 décembre. Après les politiques protectionnistes imposées par les Kirchner à la suite de la crise économique de 2001-2002, Macri, un homme politique de centre droit, a promis de libéraliser l’économie pour tenter de redresser le pays. L’Argentine a introduit en 2011 un sévère contrôle des changes pour éviter la fuite de devises.

À voir en vidéo