Le Québec moins complexé

Le Québec de 2015 se débarrasse de ses complexes face à l’argent et au succès économique et est fier du succès de ses entreprises, selon le sondage Léger–L’état du Québec–L’Actualité. « Cette enquête nous apprend que pour les Québécois, la richesse doit être créée par les entrepreneurs et non par l’État. En effet, 61 % des sondés pensent que la création de richesse et de prospérité est la responsabilité des individus. » Mais attention, « ce que le sondage démontre, c’est que si les Québécois sont prêts pour une révision du “modèle québécois”, ils ne sont pas prêts à tout abandonner. L’État doit conserver un rôle essentiel de régulation de l’économie et de redistribution de la richesse », a souligné Michel Venne, directeur général de l’Institut du Nouveau Monde.