Les étrangers haussent leurs avoirs en titres canadiens

Ottawa — Les investisseurs étrangers ont accru de 5,6 milliards de dollars leurs avoirs en titres canadiens en novembre dernier, ce qui, selon Statistique Canada, leur a permis de «plus que doubler leurs acquisitions d'obligations et d'actions canadiennes».

Les investisseurs étrangers se sont surtout intéressés aux obligations canadiennes, augmentant leurs avoirs de ces titres de 3,8 milliards de dollars. Selon Statistique Canada, il s'agit là de leurs plus importants investissements des huit derniers mois. Les investissements ont été partagés entre nouvelles émissions nettes et obligations déjà existantes. Les investisseurs se sont procuré des obligations libellées en dollars canadiens, une première depuis mai 2003. Quant aux nouvelles obligations, elles ont été vendues presque exclusivement sur le marché américain.

Près des deux tiers des acquisitions étaient constitués d'obligations émises par le secteur des sociétés, le reste étant des obligations émises par les gouvernements.

Les investisseurs étrangers semblent se désintéresser des instruments du marché monétaire comme les billets du gouvernement fédéral. Au cours des 11 premiers mois de 2003, ils ont diminué de 3,9 milliards de dollars leurs avoirs dans cette catégorie. Les bons du Trésor n'ont pas été touchés par ce désinvestissement.

Les taux d'intérêt

Par ailleurs, l'écart entre les taux d'intérêt à court terme au Canada et aux États-Unis a augmenté de 10 points, pour s'élever à 174 points de base, ce qui, dit Statistique Canada, continue de «favoriser les investissements au Canada». Cependant, l'organisme note que l'écart avait été réduit de 51 points au cours des quatre mois précédents.

De leur côté, les investisseurs canadiens ont continué d'acheter des actions étrangères en novembre dernier, soit 1,2 milliard de dollars, portant à 3,2 milliards le total des investissements au cours de 11 premiers mois de 2003. Ce total «se situe bien en deçà des 18,8 milliards qu'ils avaient accumulés au cours de la même période en 2002», explique Statistique Canada.

En novembre, les avoirs canadiens en obligations étrangères ont peu changé pour un deuxième mois d'affilée. Au cours des 11 premiers mois de 2003, les Canadiens ont investi 5,9 milliards dans les obligations étrangères, une baisse de 700 millions par rapport à la même période de l'année précédente.