Le chômage a progressé en septembre

À l’échelle provinciale, l’emploi a augmenté en Colombie-Britannique, en Alberta, au Manitoba, en Nouvelle-Écosse, en Saskatchewan et à l’Île-du-Prince-Édouard, alors qu’il a diminué en Ontario ainsi qu’à Terre-Neuve-et-Labrador.
Photo: Michaël Monnier Archives Le Devoir À l’échelle provinciale, l’emploi a augmenté en Colombie-Britannique, en Alberta, au Manitoba, en Nouvelle-Écosse, en Saskatchewan et à l’Île-du-Prince-Édouard, alors qu’il a diminué en Ontario ainsi qu’à Terre-Neuve-et-Labrador.

Ottawa — Le taux de chômage a augmenté de 0,1 point de pourcentage pour atteindre 7,1 % en septembre, en raison d’une hausse du nombre de personnes actives sur le marché du travail, a annoncé vendredi Statistique Canada.

L’emploi à temps partiel a augmenté de 74 000 en septembre, cette hausse ayant été largement contrebalancée par une baisse de 62 000 de l’emploi à temps plein, a précisé l’agence fédérale.

Après avoir progressé de 63 000 (+0,4 %) au premier trimestre et de 33 000 (+0,2 %) au deuxième trimestre, l’emploi a augmenté de 31 000 (+0,2 %) au troisième trimestre de 2015.

Au cours des 12 mois ayant pris fin en septembre, l’emploi a progressé de 161 000 (+0,9 %), et cette progression est entièrement attribuable au travail à temps plein. Au cours de la même période, le nombre total d’heures travaillées s’est accru de 1,1 %.

À l’échelle provinciale, l’emploi a augmenté en Colombie-Britannique, en Alberta, au Manitoba, en Nouvelle-Écosse, en Saskatchewan et à l’Île-du-Prince-Édouard, alors qu’il a diminué en Ontario ainsi qu’à Terre-Neuve-et-Labrador.

En septembre, l’emploi a peu varié au Québec et le taux de chômage a diminué de 0,3 point de pourcentage pour s’établir à 7,7 %. Comparativement à septembre 2014, l’emploi dans la province a augmenté de 47 000 (+1,2 %), la majeure partie de la croissance étant survenue au cours des quatre premiers mois de 2015.

À voir en vidéo