Bombardier Produits récréatifs se lance dans un exercice de rationalisation

La direction de Bombardier Produits récréatifs a présenté hier une série de changements visant à réduire ses coûts d'exploitation, dont le transfert du siège social de Saint-Bruno, où travaillent 100 employés, vers Valcourt dans les Cantons-de-l'Est.

«Tous les employés de Saint-Bruno ne viendront toutefois pas en Estrie», a déclaré Pierre Pichette, vice-président des communications et des affaires publiques.

M. Pichette précise que, lorsque le transfert sera effectué, en juillet, un nombre encore indéterminé d'employés quitteront l'entreprise pour des raisons personnelles plutôt que de déménager en Estrie, alors qu'un certain nombre de postes seront tout simplement éliminés.

Bombardier Produits récréatifs, qui emploie 7500 personnes dans 12 sites au Canada, aux États-Unis, en Autriche, en Chine et au Mexique, a aussi annoncé l'intégration complète de ses activités nord-américaines. Toutefois, la structure des opérations manufacturières et le développement et la mise en marché des produits européens de marques Rotax et Lynx ne seront pas intégrés dans la structure nord-américaine; ils seront appelés à contribuer à l'exercice de rationalisation tout comme les opérations liées aux véhicules utilitaires d'ailleurs.

Une étude est présentement en cours pour déterminer si une ou des usines seront fermées et si des mises à pied seront nécessaires pour améliorer la rentabilité des activités.

Inconnu

«Les résultats de l'étude seront connus à la fin du premier trimestre», promet M. Pichette, qui ne pouvait pas encore préciser le montant total que l'entreprise espérait économiser en modifiant sa structure. «La recherche de synergies entre les fonctions liées aux produits et les sites manufacturiers est notre priorité immédiate», a pour sa part indiqué José Boisjoli, président et chef de la direction de Bombardier Produits récréatifs.

Les dirigeants ont également souligné qu'un nouveau logo et une nouvelle marque corporative seront dévoilés au printemps.

La création de deux nouveaux postes de vice-président exécutif a par ailleurs été rendue publique hier. Roch Lambert occupera le poste de vice-président exécutif au développement de produits, ventes et marketing pour l'Amérique du Nord, alors qu'Alain Villemure est nommé vice-président exécutif aux opérations manufacturières pour l'Amérique du Nord et la Chine.

Les gestionnaires ont d'autre part profité de l'occasion pour divulguer que Louis Morin devenait le nouveau chef de la direction financière.

La vente de Bombardier Produits récréatifs, pour un peu moins de un milliard, a été complétée le 18 décembre dernier. L'investisseur américain Bain Capital (50 %), la famille Bombardier (35 %) et la Caisse de dépôt (15 %) sont les nouveaux propriétaires de l'entreprise.