Marchés boursiers - Les technos et l'or stimulent Toronto

La reprise des titres aurifères et un bond des technos a tiré vers le haut hier la Bourse de Toronto, qui termine sa huitième semaine consécutive de gains dans une tendance optimiste face à la prochaine période de résultats trimestriels.

L'indice composite S&P/TSX a gagné 98,32 points, ou 1,2 %, pour terminer la séance à 8522,26, son meilleur niveau de clôture depuis février 2001. Aux États-Unis, l'indice Dow Jones de la Bourse de New York a aussi clôturé en hausse avec un gain de 46,66 points, soit 0,4 %, à 10 600,51, tandis que le S&P 500, plus large, a gagné 7,78 points, soit 0,7 %, à 1139,83 points. Le Nasdaq a avancé de 3,38 points, soit 1,5 %, à 2140,46 points.

L'appétit des investisseurs pour les titres technos, qui repose sur l'espoir d'une reprise des dépenses dans un secteur jusqu'à maintenant anémique, a soutenu le TSX. Le secteur des technologies de l'information a pris 4,6 % grâce au bond de 7,7 % du titre de Nortel Networks Corp., qui a clôturé à 8,93$.

Huit des dix sous-indices du TSX ont clôturé en hausse, le secteur de la santé s'adjugeant 2,3%.

Finance

Le secteur de la finance a conservé sa tendance à la hausse dans l'espoir que la Banque du Canada réduise les taux d'intérêt la semaine prochaine, alors que l'une des plus grandes fusions du secteur survenue la veille — entre J.P. Morgan et Bank One — le plaçait en tête d'affiche sur les marchés. Les titres aurifères ont, pour leur part, mis fin à quatre journées consécutives de baisse avec une hausse de 2,2 %, malgré le fait que le prix de l'or est resté bas. Le secteur des matériaux, plus large, a pris 1,4 %.

Aux États-Unis, la Bourse américaine a terminé hier à son plus haut depuis 30 mois, après des prévisions optimistes de résultats par General Electric et Home Depot. Le Dow Jones est revenu à son plus haut depuis le 19 juillet 2001, et l'indice composé du Nasdaq, à son plus haut depuis le 3 juillet de la même année.

«Le marché continue à progresser fortement grâce aux bons résultats d'entreprises: General Electric a relevé sa prévision de résultat, et Sun Microsystems a réduit sa perte», a commenté Peter Cardillo, principal stratège boursier de Global Partners Securities. «Le fait que le PDG de General Electric affirme que l'économie croît est une bonne nouvelle pour le marché.»

«La tendance haussière est intacte, même si à un certain point il y aura une correction», a souligné pour sa part Keith Keenan, responsable du courtage institutionnel chez Wall Street Access. «Une des raisons pour lesquelles le marché est en hausse aujourd'hui est probablement liée aux spéculations qu'il y aura plus [d'annonces] de fusions mardi et pas seulement dans le secteur financier», a également estimé M. Keenan, en référence à la méga-fusion annoncée cette semaine entre JP Morgan Chase et Bank One.

À l'inverse de la Bourse, le marché obligataire a baissé. Le rendement de l'obligation du Trésor à 10 ans, qui évolue en sens inverse des prix, est remonté à 4,01 % contre 3,97 % jeudi soir et celui de l'obligation du Trésor à 30 ans à 4,88 % contre 4,86 %.