En bref - Amendement Byrd: Washington contestera la décision de l'OMC

Le gouvernement américain a annoncé hier qu'il contestera une décision de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) qui donnerait le feu vert à l'Union européenne et sept pays pour des sanctions contre les États-Unis pour non-abrogation de «l'amendement Byrd».

L'UE et sept pays (Brésil, Canada, Chili, Inde, Japon, Corée du Sud et Mexique) ont demandé hier à l'OMC l'autorisation de prendre des contre-mesures contre les États-Unis pour n'avoir pas abrogé «l'amendement Byrd», un dispositif antidumping déjà condamné par l'OMC, dans les délais impartis expirant le 27 décembre dernier.