Coca-Cola doit 3 milliards au fisc

New York — Le fisc américain a infligé un redressement fiscal de 3,3 milliards accompagné d’intérêts à Coca-Cola, a révélé vendredi dans un document boursier le producteur de boissons non alcoolisées. Le redressement fiscal fait suite à une enquête de cinq ans. La période litigieuse porte, elle, sur les déclarations d’impôts de Coca-Cola de 2007 à 2009, précise le groupe d’Atlanta. Coca-Cola récuse ces conclusions et a annoncé qu’il va contester le redressement. La dispute porte sur les redevances perçues par Coca-Cola à l’étranger concernant ses licences et autres brevets liés à la production, la distribution, la vente et le marketing de ses produits.