Les ventes de maisons ont grimpé de 0,3% en août au pays

Les ventes réelles au pays ont progressé de 4% en août 2015 comparativement au même mois l’an dernier.
Photo: Jonathan Hayward La Presse canadienne Les ventes réelles au pays ont progressé de 4% en août 2015 comparativement au même mois l’an dernier.

Ottawa — La croissance du marché canadien de l’immobilier s’est poursuivie en août, les ventes résidentielles ayant augmenté de 0,3 % en août, par rapport au mois précédent, pour se maintenir près du sommet de cinq ans atteint en mai, selon l’Association canadienne de l’immeuble (ACI).

Selon son plus récent rapport dévoilé mardi, la plupart des marchés locaux ont été stables en août en regard du mois précédent, ceux-ci ayant même été autant à afficher des gains que des pertes. « Le mois d’août marque le quatrième mois d’affilée de ventes vigoureuses et stables à l’échelle nationale », a observé dans un communiqué la présidente de l’ACI, Pauline Aunger.

Les prix moyens ont peu varié au pays, à l’exception de hausses marquées en Colombie-Britannique et dans la région du Grand Toronto. En outre, l’ACI a détecté des indices préliminaires permettant de croire que « cette modeste croissance des prix refait surface dans certains marchés au Québec et au Nouveau-Brunswick », a noté l’économiste en chef de l’ACI, Gregory Klump. La faiblesse des taux d’intérêt a soutenu tant les ventes que les prix, et elle devrait continuer à avoir cet effet pendant une certaine période.

Baisses à Calgary

Les ventes réelles au pays ont progressé de 4 % en août 2015 comparativement au même mois l’an dernier. Il s’agit de la hausse la plus soutenue au mois d’août depuis les années 2005 et 2007, qui avaient connu des bonds de 6,6 %. En moyenne, environ 60 % des marchés locaux ont connu une croissance de leurs ventes réelles par rapport à l’an dernier. Elles ont été particulièrement importantes dans la vallée du Bas-Fraser en Colombie-Britannique et dans le Grand Toronto. Les plus importantes baisses des ventes ont été observées à Calgary.

Le nombre de nouvelles inscriptions à l’échelle nationale a progressé de 0,5 % en août comparativement à juillet.

Le ratio des ventes par rapport aux nouvelles inscriptions s’est établi à 56,7 % en août, comparativement à 56,9 % en juillet, ce qui témoigne d’un marché en équilibre qui favorise tant les vendeurs que les acheteurs, aux yeux de l’ACI.

Le prix moyen des maisons vendues au Canada en août 2015 s’élevait à 433 367 $, ce qui représente une hausse de 8,7 % sur une base annuelle. La croissance la plus marquée par rapport l’an dernier a été observée dans le Grand Vancouver, avec une progression de 12 %, suivi du Grand Toronto, avec une hausse de 10 %. Pour la première fois depuis septembre 2011, les prix ont été stables à Calgary. Les prix à Saskatoon n’ont également pas connu de variation. Les prix dans la vallée du Fraser ont bondi d’environ sept pour cent et ceux de Victoria et sur l’île de Vancouver ont pris cinq pour cent.

Dans le Grand Montréal, les prix ont augmenté d’environ 1,5 %. Dans le Grand Moncton, les prix ont connu une progression d’environ 1 % et de 0,5 % à Ottawa. La baisse des prix à Regina s’est poursuivie avec une variation négative de 3,5 % par rapport à août 2014.