Pfizer dit avoir les approbations finales pour l’acquisition de Hospira

New York — La société pharmaceutique américaine Pfizer a dit avoir reçu les approbations réglementaires finales pour son acquisition pour 15,23 milliards du fabricant de médicaments par injection Hospira, et a affirmé que l’entente sera finalisée au début septembre. L’entreprise de New York a affirmé, lundi, que les organismes de réglementation aux États-Unis et au Brésil avaient approuvé l’entente. Les agences de l’Union européenne l’ont approuvée plus tôt ce mois-ci, tout comme les autorités de la concurrence au Canada et en Australie. Pfizer a indiqué que la Commission fédérale du commerce aux États-Unis lui avait ordonné de vendre quatre produits dans le but d’assurer une saine concurrence. Le Bureau de la concurrence au Canada avait fait de même la semaine dernière, donnant comme conditions de céder les activités canadiennes liées à quatre produits pharmaceutiques, dont des solutions injectables contre des types de leucémie et de tumeurs cancéreuses, un médicament contre des infections fongiques invasives et un autre pour traiter des cas graves de psoriasis et d’arthrite. Pfizer, la deuxième société pharmaceutique en importance dans le monde en termes de revenus, fabrique des produits tels que Celebrex contre l’arthrite et Lyrica contre la fibromyalgie. L’entente sur l’acquisition de Hospira, établie dans l’Illinois, avait été annoncée en févier par Pfizer dans l’objectif d’élargir la portée du fabricant en Europe et dans des marchés émergents clés.