Mine Vale: Terre-Neuve prévoit la création de centaines d’emplois

Un bassin de résidus miniers à Voisey’s Bay
Photo: La Presse canadienne Un bassin de résidus miniers à Voisey’s Bay

Saint-Jean — La construction d’une mine souterraine à Voisey’s Bay débutera l’année prochaine, alors que le géant minier Vale a formellement approuvé le projet, a indiqué, lundi, le gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador.

Le ministre des Ressources naturelles, Derrick Dalley, a affirmé que ce nouveau développement augmentera la durée de vie de la mine actuelle de Voisey’s Bay d’au moins 15 ans, stimulera les activités à l’usine de transformation de nickel de Long Harbour, et créera des centaines d’emplois. La mine inclura les gisements de nickel de Reid Brook et Eastern Deeps dans le nord du Labrador aux côtés de l’actuelle mine à ciel ouvert.

De 450 à 850 employés

 

Le gouvernement a affirmé que des centaines d’emplois en construction devraient être créés, et que le nombre d’employés devrait passer de 450 à 850 une fois la production en route à la mine. Le gouvernement a indiqué que la mine aurait une capacité d’environ 40 000 tonnes de nickel par année, alors que la production de minerai devrait débuter en 2020 et se poursuivre au-delà de 2035.

La minière Vale a convenu de la construction de la mine souterraine dans le cadre d’une entente de développement revue et corrigée avec la province en 2013.

À voir en vidéo