Porto Rico en défaut de paiement

Washington — L’archipel américain de Porto Rico, en profonde crise économique, a fait défaut sur une partie de sa dette de 73 milliards de dollars en n’honorant pas un remboursement attendu lundi, a indiqué l’agence de notation Moody’s. Porto Rico devait rembourser lundi quelque 58 millions de dollars de dette contractée par une agence gouvernementale mais n’en a remboursé qu’une infime partie (628 000 dollars).

« C’est, selon nous, la première étape d’un défaut général [du territoire] sur sa dette », a ajouté la responsable de Moody’s, assurant que Porto Rico n’avait pas les « moyens » d’honorer l’ensemble de ses échéances financières.

Dans un communiqué distinct, Melba Acosta Febo, le président de la banque porto-ricaine de développement, bras financier de l’île, avait assuré que le non-paiement reflétait « les graves inquiétudes » sur la crise de liquidités qui frappe le territoire.

Les finances porto-ricaines ont été durement frappées par la fin en 2006 d’un système d’exemption fiscale pour les entreprises qui a provoqué une récession économique et une flambée du chômage sur ce territoire au statut hybride, qui ne fait pas partie des 50 États américains.

L’État fédéral a déjà exclu tout « sauvetage » financier de l’île qui s’expose désormais à des poursuites en justice de ses créanciers, pour la plupart des fonds de pension américains.

À voir en vidéo