Il y aura équilibre budgétaire, maintient Oliver

Ottawa — Le ministre fédéral des Finances, Joe Oliver, a répété vendredi que son gouvernement s’attendait à ce que le budget soit équilibré pour l’exercice en cours, deux jours après que le directeur parlementaire du budget eut averti que le ralentissement de l’économie forcerait Ottawa à afficher un déficit.

Dans une lettre qu’il a fait parvenir au porte-parole libéral en matière de finances, Scott Brison, le ministre Oliver a indiqué qu’il s’était laissé une certaine marge de manoeuvre dans le budget qu’il a présenté au printemps pour tenir compte d’un ralentissement économique. Mais le ministre ne précise toutefois pas s’il effectuera une mise à jour des projections fiscales du gouvernement.

La lettre, qui reprend plusieurs des arguments chers aux conservateurs, rappelle que le Trésor fédéral a fait état d’un excédent de 3,9 milliards pour les mois d’avril et mai cette année. En outre, le ministre Oliver a répété ce qu’il fait déjà valoir depuis plusieurs mois — que le gouvernement est en voie d’atteindre l’équilibre budgétaire cette année.

Les commentaires du ministre étaient offerts en réponse à une requête de M. Brison, qui avait demandé à voir les plus récentes prévisions budgétaires du ministère des Finances à la lumière du nouveau rapport du directeur parlementaire du budget. Ce rapport, qui tenait compte de la révision à la baisse des prévisions économiques de la Banque du Canada effectuée la semaine dernière, prévenait qu’Ottawa pourrait se retrouver aux prises avec un déficit budgétaire de 1 milliard à la fin de l’exercice financier actuel.

M. Brison a indiqué qu’il ne pouvait dire avec certitude si le Parti libéral, s’il était élu, pourrait produire un budget équilibré cette année sans mise à jour des chiffres du ministère des Finances. Le chef du Nouveau Parti démocratique, Tom Mulcair, a pour sa part indiqué que le contexte économique rendrait plus difficile l’atteinte de l’équilibre budgétaire cette année.