Couche-Tard hausse son dividende au quatrième trimestre

La chaîne a ajouté plus de 100 produits de marque privée à son offre au cours de la dernière année.
Photo: Ryan Remiorz La Presse canadienne La chaîne a ajouté plus de 100 produits de marque privée à son offre au cours de la dernière année.

Après que les activités américaines d’Alimentation Couche-Tard eurent connu pendant l’exercice financier 2015 leur meilleure performance depuis la crise financière de 2008, la chaîne de dépanneurs a annoncé mardi une hausse de son dividende.

Le propriétaire des bannières Couche-Tard et Mac’s au Canada, ainsi que Circle K aux États-Unis, a précisé que son dividende trimestriel augmenterait de 22 % à 5,5 ¢ par action à compter du versement prévu le 6 août. L’entreprise établie à Laval a aussi fait état d’un bénéfice ajusté en hausse de 15 % pour son quatrième trimestre clos le 26 avril, en excluant les éléments non récurrents et les variations des taux de change.

Couche-Tard a affiché un bénéfice net ajusté de 142 millions $US, soit 25 ¢US par action, pour son plus récent trimestre, par rapport à celui de 123 millions, ou 22 ¢ par action, à la même période l’an dernier. « Notre performance au quatrième trimestre était une très belle façon de mettre fin à ce qui a été, à notre avis, un exercice financier exceptionnel », a déclaré lors d’une conférence téléphonique le chef de la direction, Brian Hannasch.

Hausse des ventes d’essence

Pour l’ensemble de l’exercice, bénéfice net de Couche-Tard a avancé de 15 % à 933,5 millions, soit 1,64 $US par action. Le bénéfice ajusté a progressé de 33,4 % à 1,02 milliard, ou 1,80 $US par action. Les revenus ont diminué de 9 % à 34,5 milliards.

Une diminution des prix du pétrole a entraîné une augmentation des volumes de ventes d’essence à travers son réseau, tandis qu’une amélioration de son offre alimentaire et une croissance des produits de marque privée ont attiré plus de consommateurs dans ses commerces, surtout aux États-Unis, a expliqué Couche-Tard.

La société offre des aliments frais comme des viennoiseries, des salades, des sandwichs et des coupes de fruits dans 700 de ses établissements en Amérique du Nord et prévoit étendre ce service à un autre 300 magasins dans la prochaine année. Un nombre croissant de dépanneurs vendent aussi des aliments préparés sur place, incluant des hot-dogs, des pizzas et des burritos, dans le sud des États-Unis.

Ajout de produits

Au cours de la dernière année, Couche-Tard a ajouté à son offre plus de 100 produits de marque privée, qui génèrent plus de profits. Ceux-ci comprennent notamment les boissons gazeuses Polar Pop en Amérique du Nord et les cafés Simply Great en Europe. L’entreprise envisage d’ajouter d’autres produits à sa gamme et pourrait même commencer à vendre des services financiers non précisés et des solutions de paiement, a ajouté M. Hannasch.

Le bénéfice net du quatrième trimestre a reculé de près de 11 % par rapport à l’an dernier pour se chiffrer à 129,5 millions, soit 23 ¢US par action. Ces résultats comprennent des charges de conversion des devises d’environ 8,6 millions, ainsi que des coûts non récurrents totalisant 22,2 millions en lien avec son acquisition de The Pantry, une chaîne de dépanneurs établie en Caroline du Nord. Les revenus de Couche-Tard ont retraité de 18,6 % à 7,28 milliards, essentiellement en raison d’un déclin du prix de vente moyen de l’essence, des fluctuations des taux de change et de la vente des activités de carburant d’avions en Europe.

L’action de Couche-Tard a avancé mardi de 1,25 $ à la Bourse de Toronto, où elle a clôturé à 54,99 $.