Compagnie de la Baie d’Hudson achète l’allemand Kaufhof

Préférant se concentrer sur ses super et hypermarchés, le géant de la distribution allemande Metro a vendu lundi ses grands magasins Kaufhof à la Compagnie de la Baie d’Hudson, propriétaire de la chaîne de luxe américaine Saks Fith Avenue, qui pourrait faire son entrée en Europe.

Pour 2,83 milliards d’euros (3,9 milliards $CAN), La Baie acquiert 106 grands magasins Galeria Kaufhof en Allemagne, 16 magasins de sport Sportarena et 16 grands magasins en Belgique sous l’enseigne Galeria Inno. À cela s’ajoutent différents centres de logistiques et entrepôts, ainsi que le siège de Galeria Kaufhof à Cologne.

Une fois la vente bouclée, au troisième trimestre normalement, celle-ci doit aussi apporter au groupe allemand 1,6 milliard d’euros de flux de trésorerie et réduire sa dette de 2,7 milliards. Cette cession est « définitivement une bonne nouvelle pour les actionnaires, particulièrement du fait de la réduction de la dette », a considéré Herbert Sturm, analyste chez DZ Bank.

« Pendant plusieurs années, nous avons examiné avec attention le paysage européen du commerce de détail à la recherche d’une potentielle opportunité pour nous y développer et nous avons observé comment Galeria Kaufhof s’est appuyé sur ses bâtiments exceptionnels pour devenir le numéro un du grand magasin en Allemagne », a commenté le patron de La Baie, Richard Baker.

Galeria Kaufhof, Inno et Sportarena continueront d’exister sous ces noms, avec « aucun changement significatif » en termes d’emplacements et d’effectifs (actuellement 21 500 salariés), ont assuré les deux groupes. Le patron de La Baie voit « une superbe opportunité de croître à la fois en Allemagne et en Europe », ne serait-ce que par des changements dans l’offre de produits, des rénovations… « En plus, nous pourrions avoir l’opportunité d’ouvrir des magasins Saks Fith Avenue et Saks Off 5 th via la présence que nous avons en Allemagne et Belgique », a ajouté M. Baker.

Une fois Kaufhof intégré, La Baie comptera 464 magasins dans le monde, avec quelque 12 milliards de dollars de chiffre d’affaires.

Le choix de La Baie signe un revers pour la holding autrichienne Signa, propriétaire d’une autre chaîne de grands magasins allemands, Karstadt, qui selon le quotidien Handelsblatt avait mis aussi 2,9 milliards d’euros sur la table.

À voir en vidéo