Selon la Chambre de commerce - Le taux de croissance atteindra 3 % au Canada en 2004

Ottawa — Le taux de croissance de l'économie canadienne devrait atteindre 3 % en 2004 et le dollar canadien terminera l'année à 79 ¢US, prédit la Chambre de commerce du Canada.

Par comparaison, la croissance du PIB n'a atteint que 1,7 % en 2003.

«La robustesse de l'économie américaine devrait insuffler un élan à la demande de biens et de services canadiens, tandis que l'économie canadienne intérieure éperonnera la progression économique en 2004», a déclaré la présidente et chef de la direction de l'organisme, Nancy Hughes Anthony. La Chambre de commerce croit également que «des gains importants de l'emploi et du revenu personnel, conjugués à des taux d'intérêt peu élevés, favoriseront une hausse modeste des dépenses de consommation en 2004».

Au chapitre des investissements, l'organisme fait aussi preuve d'optimisme puisqu'elle estime que ceux-ci demeureront «robustes». Ce climat favorisera la croissance des bénéfices des sociétés qui tenteront d'accroître leur productivité, ajoute-t-on.

Selon la Chambre de commerce, la Banque du Canada devrait abaisser les taux d'intérêt en début d'année «si la croissance économique ne répond pas aux attentes pour le dernier trimestre de 2003 et le premier trimestre de 2004». Toutefois, ajoute-t-elle, le taux d'escompte devrait subir une hausse de 50 points de base au cours du dernier trimestre de l'année, en raison d'une augmentation prévisible du taux d'inflation.

La Chambre de commerce prédit également que la croissance économique s'élèvera de 4 % aux États-Unis. Le déclin du dollar américain face aux autres devises devrait se poursuivre en raison de l'important déséquilibre budgétaire.

«Nos prévisions comportent des risques importants, dus notamment à l'appréciation de la devise et à son impact négatif sur les exportations et la croissance économique, a reconnu Mme Hughes Anthony. L'effet de l'envolée du dollar canadien engendre une incertitude majeure en ce moment.»