La progression continue

Toronto - Le dollar canadien a continué sa progression lors de la première journée de transaction de l'année hier. La faiblesse du billet vert a permis au huard d'enregistrer une hausse de près d'un demi-cent américain pour terminer la séance à un sommet jamais atteint depuis le mois d'août 1993.

La devise canadienne a gagné 0,49 ¢US pour clôturer à 77,62 ¢US sur les marchés de change internationaux. Les cambistes ont eu un faible répété pour le huard au cours de la dernière année. Pour l'ensemble de l'année 2003, la monnaie canadienne a réalisé un impressionnant bond de 21 %.

David Watt, économiste principal chez BMO Nesbitt Burns, souligne que l'économie américaine a fort à faire pour se redresser et redonner de la vigueur à sa devise. L'économiste rappelle, entre autres choses, que le déficit fiscal du gouvernement Bush et le déficit commercial du pays ont des répercussions certaines sur l'économie. David Watt indique également que la réticence du président de la Réserve fédérale américaine, Alan Greenspan, à relever les taux d'intérêt n'aide en rien la devise américaine à retrouver de son attrait auprès des investisseurs.

Le dollar américain a d'ailleurs de nouveau perdu du terrain vis-à-vis de l'euro hier. La monnaie européenne a terminé la journée à 1,2591 $US sur les marchés.