Air Transat élargit son offre vers le Sud

Photo: Archives Agence France-Presse

Air Transat étend son rayonnement vers le Sud pour l’hiver 2015-2016 et ajoute des fréquences sur l’Europe. Le transporteur mise sur la flexibilité que lui procure l’ajout de Boeing 737 à sa flotte.

La composante aérienne de Transat A.T. a dévoilé mardi sa programmation pour l’hiver prochain. Cette carte couvre plus de 35 destinations soleil au départ de 19 aéroports canadiens et prévoit l’ajout de 16 nouvelles routes. Jean-François Lemay, directeur général d’Air Transat, rappelle que « l’introduction de petits-porteurs à notre flotte permanente nous a permis de moduler notre offre en fonction de la demande de chacun des aéroports canadiens que nous desservons. Nous avons ainsi augmenté notre capacité sur le marché et notre nombre de routes sur le Sud ».

Selon la saison, la flotte d’Air Transat compte de 17 à 25 appareils comprenant les gros-porteurs A310 et A330 et les plus petits-porteurs Boeing 737. Elle transporte trois millions de passagers annuellement, peut-on lire sur son site.

Pour le prochain hiver, la compagnie aérienne accroît son offre sur Cuba par l’ajout de vols vers Santa Clara au départ de Winnipeg, de Calgary, de Vancouver, de Saskatoon et d’Edmonton. Au Québec, trois nouvelles routes s’ajoutent au programme Sud, soit un vol vers La Romana (République dominicaine) au départ de Québec, ainsi que vers La Havane (Cuba) et Rio Hato (Panama) au départ de Montréal. De l’Ontario, un nouveau vol vers Rio Hato et une nouvelle liaison vers La Romana sont inscrits à l’horaire. « À Halifax, Air Transat ajoute un vol vers Cayo Coco (Cuba). Au départ de St. John’s, c’est la Floride qui s’ouvre grâce à la nouvelle liaison vers Orlando. Et finalement, dans l’Ouest canadien, trois nouvelles destinations au Mexique s’ajoutent au programme, soit Ixtapa et Cozumel au départ d’Edmonton et Calgary, et Huatulco au départ de Regina », poursuit Transat dans son communiqué.

Vers l’Europe, l’offre hivernale de Transat prévoit l’augmentation de la fréquence, soit jusqu’à cinq vols par semaine, vers Londres au départ de Toronto, et l’augmentation de sa capacité vers Paris au départ de Montréal, avec dorénavant un vol par jour l’année durant. « Les vols hebdomadaires au départ de Toronto vers Glasgow et Manchester sont aussi au programme ainsi que la liaison hebdomadaire vers Londres (Gatwick) au départ de Vancouver, qui augmente à deux vols par semaine dès le mois de février », ajoute l’entreprise.

En septembre dernier, Transat A.T. concluait de nouvelles ententes de location d’appareils, parachevant ainsi ce que le voyagiste appelait le processus d’internalisation de son activité aérienne. Jusqu’à 12 Boeing 737 devaient alors composer la flotte « modulable » du voyagiste pour l’hiver 2014-2015, disait-il. Auparavant confiée à Canjet, l’exploitation des B737 était ainsi ramenée au sein d’Air Transat.

« Un travail colossal a été accompli par nos équipes afin de mettre sur pied une flotte flexible, qui s’adaptera parfaitement à nos besoins selon les saisons et les marchés que nous desservons, tout en ayant un impact favorable et significatif sur notre structure de coûts », s’était réjoui Jean-Marc Eustache, président et chef de la direction de Transat A.T.

À voir en vidéo