Un peu plus pauvres, un peu plus riches

Les 20 % d’Américains qui se situent en haut de l’échelle ont vu leurs revenus augmenter.
Photo: Lee Wu / CC Les 20 % d’Américains qui se situent en haut de l’échelle ont vu leurs revenus augmenter.

Washington — Les Américains ont gagné moins en 2014 qu’en 2013, hormis les 20 % d’entre eux situés en haut de l’échelle des revenus, selon des données publiées jeudi par le ministère américain du Travail.

C’est la deuxième année consécutive que le revenu moyen des Américains accuse un repli.

De juillet 2013 à juin 2014, avant l’effondrement des prix du pétrole qui a gonflé le pouvoir d’achat des ménages, le revenu moyen avant impôts des Américains a reculé de 0,9 % à 64 432 dollars annuels.

Les 20 % d’entre eux qui gagnent le moins ont perdu le plus entre 2013 et 2014, soit -3,5 %, à 9818 dollars annuels.

Au contraire, les 20 % d’Américains qui se situent en haut de l’échelle ont vu leurs revenus augmenter (+0,9 %, à 166 048 dollars annuels).

Si en moyenne les revenus ont régressé, les dépenses en revanche ont été en augmentation (+1 %).

Cette hausse a été tirée par celle des loyers (+3 %) et surtout des dépenses d’assurance santé (+20,1 %).

Ces nouvelles données soulignent une fois de plus le creusement des inégalités aux États-Unis, un sujet abordé à plusieurs reprises avec inquiétude par la présidente de la Réserve fédérale, Janet Yellen.

Jeudi encore, lors d’une conférence sur la mobilité économique et sociale à Washington, Mme Yellen a fait état d’une étude rapportant que « 80 % des Américains, quelle que soit leur affinité politique, voient les inégalités comme un problème assez, voire très important ».

À voir en vidéo