Le patron de la Laurentienne prendra sa retraite le 1er novembre

Réjean Robitaille dirige la Banque Laurentienne depuis décembre 2006.
Photo: Archives La Presse canadienne Réjean Robitaille dirige la Banque Laurentienne depuis décembre 2006.

Le patron de la Banque Laurentienne, Réjean Robitaille, prendra sa retraite le 1er novembre après neuf ans à la tête de la plus petite des sept grandes banques canadiennes.

Sous la houlette de M. Robitaille, la Laurentienne a connu une période de croissance, grâce à des acquisitions, mais elle demeure l’une des plus petites banques à charte du pays, avec ses quelque 3600 employés.

Depuis un an, quatre des cinq grandes banques canadiennes ont vu leur chef de la direction partir à la retraite : la Royale, la Toronto-Dominion, la Scotia et la CIBC.

La Laurentienne a indiqué que le processus pour trouver un successeur à M. Robitaille était déjà entamé. Réjean Robitaille est à l’emploi de la Banque Laurentienne depuis près de 25 ans, et la dirige depuis décembre 2006. Il avait été auparavant premier vice-président exécutif et chef de l’exploitation, premier vice-président exécutif des services financiers aux particuliers et aux entreprises, et vice-président exécutif des services financiers aux particuliers, notamment.