Discrètement, les banquiers tentent de faire reculer Québec sur la hausse de taxe

Carlos Leitão a annoncé une hausse temporaire de la taxe sur la masse salariale des banques et institutions financières lors de sa mise à jour économique d’octobre.
Photo: Jacques Boissinot La Presse canadienne Carlos Leitão a annoncé une hausse temporaire de la taxe sur la masse salariale des banques et institutions financières lors de sa mise à jour économique d’octobre.

Discrète dans ses commentaires sur la nouvelle hausse de taxe imposée aux institutions financières, l’Association des banquiers canadiens (ABC) s’active en coulisses pour tenter de faire reculer le gouvernement Couillard.   L’organisme qui...

La couverture de la COVID-19 et les 7 premiers articles sont gratuits.

Vous devez avoir un compte pour en profiter.

Créer un compte

?Déjà abonné? .

4 commentaires
  • Pierre Lefebvre - Inscrit 17 décembre 2014 09 h 02

    Voir

    Allons-nous voir dans nos rues ces banquiers taper sur des casseroles au côté des profs, infirmières et tous ces autres surtaxés ? Ce serait l'évènement de tous les siècles.

    PL

    • Claude Lemaire - Inscrit 19 décembre 2014 00 h 51

      @ Pierre,

      Pas besoin.... Ils ont un tas de valets chroniqueurs, de faiseurs d'opinions et de firmes de relations publiques sous la main....

  • Leclerc Éric - Inscrit 17 décembre 2014 09 h 24

    Laiteo ne doit pas reculer là-dessus

    Une minime taxe «temporaire» par rapport à des profits de plusieurs centaines de millions, voir des milliards dans certains cas - souvent déposés dans des paradis fiscaux -, c'est du "gravy" pour ces banquiers!

  • Claude Lemaire - Inscrit 18 décembre 2014 16 h 40

    Des Paris ????

    On peut oublier cette taxe hérétique...

    Il faut penser à votre réélection M. Couillard, même si 4 ans cela semble loin...

    Les tisamis sont pas contents....