Les avions de WestJet et d’Air Canada étaient plus remplis en novembre

Les avions des deux plus grands transporteurs aériens canadiens comptaient moins de sièges vides en novembre que l’an dernier, la croissance du trafic ayant continué à surpasser celle de la capacité.

Air Canada a fait état mercredi d’un coefficient d’occupation de 77,7 % pour le mois dernier, comparativement à 76,5 % en novembre 2013.

Le trafic de la ligne aérienne, calculé en passagers-milles payants, a grimpé de 8,7 %, soutenu par les augmentations sur les vols transatlantiques et sur les vols transfrontaliers avec les États-Unis. La capacité d’Air Canada, calculée en sièges-milles offerts, a grimpé de 6,9 %.

Les avions de la bannière Air Canada étaient les plus pleins, avec un coefficient d’occupation de 83,2 %, comparativement à 82,8 % l’an dernier. Le trafic a progressé de 5,4 %, tandis que la capacité augmentait de 4,9 %.

Le trafic vers les États-Unis a crû de 12,3 % pendant que la capacité prenait 9,6 %. Le coefficient d’occupation a avancé de 1,9 point de pourcentage à 78,8 %. L’appréciation de 14,3 % du trafic transatlantique a surpassé la hausse de sept pour cent de la capacité. Le coefficient d’occupation pour le marché des vols transpacifiques a été le seul à connaître un déclin. L’augmentation de 10,4 % de la capacité a été plus importante que celle de 9 % de la demande.

Calin Rovinescu, président et chef de la direction, a rappelé que ces résultats sont « obtenus durant une période généralement marquée par un ralentissement de l’activité ».

WestJet

De son côté, WestJet a affiché mercredi un coefficient d’occupation de 80,5 % pour novembre, en hausse par rapport à celui de 79,7 % du même mois l’an dernier. Il s’agissait du deuxième coefficient le plus élevé pour le mois de novembre, a précisé la société de Calgary.

L’amélioration du pourcentage de sièges occupés survient même si le transporteur a augmenté de 6,9 % sa capacité. Le trafic de WestJet a pour sa part grimpé de 8 %.

WestJet a lancé l’an dernier son service Encore dans l’Ouest canadien et a récemment entamé une expansion de ce service avec l’ajout de vols entre Thunder Bay, en Ontario, et Toronto. La ligne aérienne aimerait doubler la taille de la flotte d’Encore, actuellement composée de 14 appareils Q400 de Bombardier, d’ici 2016.