Qatar Airways accuse ses concurrents européens d’être «inefficaces»

Dubaï — Les compagnies aériennes d’Europe, qui se plaignent de la concurrence des transporteurs du Golfe, sont « inefficaces », a affirmé mercredi le président de Qatar Airways en s’élevant contre la politique protectionniste de l’Union européenne.

Les compagnies européennes « ne cessent de hurler à propos des trois du Golfe », a déclaré Akhbar al-Baker en référence à sa compagnie, à Emirates et à Etihad qui sont en pleine croissance. « Il y a assez de parts de marché […] et elles sont inefficaces », a-t-il dit à propos des compagnies européennes.

S’exprimant lors d’un forum sur le transport aérien à Dubaï, M. al-Baker a aussi estimé que les syndicats étaient à l’origine des difficultés des compagnies européennes alors que les transporteurs du Golfe ont réussi à s’approprier une part importante du trafic intercontinental entre les pays occidentaux, l’Asie et l’Australie. « Ce sont les syndicats qu’il faut blâmer », a-t-il dit.

Air France-KLM et Lufthansa ont connu d’importants mouvements de grève de leurs pilotes en septembre et en octobre, qui ont coûté des centaines de millions d’euros et gravement affecté le transport des passagers et le fret.

Protectionnisme

Par ailleurs, le patron de Qatar Airways a accusé l’Union européenne d’être bien pire que les États-Unis lorsqu’il s’agit de protéger ses compagnies aériennes. « Nous avons des problèmes avec la France, l’Allemagne, les Pays-Bas et ailleurs », a-t-il déclaré en pointant du doigt plus particulièrement « l’Allemagne et la France ».

Les transporteurs européens tels Air France-KLM et Lufthansa ne cessent de décrier les compagnies du Golfe qu’ils accusent d’être subventionnées par leurs États.