Le Groupe MTY affiche un bénéfice en hausse de 6 %

La société montréalaise est derrière plus de deux dizaines de bannières de restaurants comme Sushi Shop.
Photo: Quinn Dombrowski CC La société montréalaise est derrière plus de deux dizaines de bannières de restaurants comme Sushi Shop.

Le spécialiste de la restauration rapide Groupe MTY a affiché mardi un bénéfice net attribuable aux actionnaires de 7,1 millions pour son troisième trimestre, en hausse de six pour cent par rapport à l’an dernier.

La société montréalaise derrière plus de deux dizaines de bannières de restaurant comme Sushi Shop, Cultures, La Crémière, Au Vieux Duluth et Valentine a réalisé un bénéfice par action de 37 ¢pour le trimestre clos le 31 août, contre 35 ¢un an plus tôt.

Les revenus du franchiseur et exploitant de restaurants se sont chiffrés à 30,2 millions, en hausse de 20 % par rapport à ceux de 25,1 millions du troisième trimestre de l’an dernier. Le chiffre d’affaires trimestriel s’est avéré supérieur aux attentes des analystes, qui misaient sur des revenus de 28,9 millions selon Thomson Reuters. Ces derniers prévoyaient cependant un bénéfice par action supérieur de 2 ¢.

Les ventes du réseau de 2611 restaurants de MTY ont progressé de 28 % par rapport à l’an dernier pour s’établir à 230,9 millions, mais les ventes des emplacements ouverts depuis au moins un an ont reculé de 1,6 %, ce que l’entreprise a attribué aux « pressions concurrentielles intenses » et à une « consommation discrétionnaire réduite ».