Bond des bénéfices d’Uni-Sélect

Boucherville — Le distributeur québécois de pièces automobiles Uni-Sélect a vu ses profits bondir à 15,5 millions $US au deuxième trimestre alors que ses ventes ont affiché une faible progression, à 479 millions. À la même période l’an dernier, la société établie avait affiché une perte de 9,3 millions, principalement en raison d’une charge de restructuration de 35,2 millions. En excluant certains éléments, Uni-Sélect a affiché mercredi un résultat ajusté de 16,5 millions, ou 77 ¢US par action.