WSP achète une firme d’ingénieurs de l’Alberta pour 366 millions

Groupe WSP, anciennement connu sous le nom de Genivar, compte étendre sa portée dans le secteur des hydrocarbures de l’Ouest canadien en mettant la main sur Focus Group Holding pour la somme de 366 millions.

 

Annoncée mercredi, l’acquisition de la société de génie et de géomatique albertaine de 1700 employés, dont les revenus annuels sont évalués à 280 millions, devrait être conclue dans environ un mois. Elle est appuyée par 80 % des actionnaires de Focus.

 


« Nous croyons vraiment que cette transaction est une acquisition convaincante qui constitue une bonne nouvelle pour les employés et les clients, et qui, espérons-le, vaudra à nos actionnaires de la création de valeur à long terme », a affirmé le président et chef de la direction de WSP, Pierre Shoiry, lors d’une conférence téléphonique ayant eu lieu une fois les marchés fermés. La transaction est soutenue par un investissement de 80 millions fait à parties égales par l’Office d’investissement du régime de pensions du Canada et la Caisse de dépôt et placement du Québec. Les deux gestionnaires de régimes de retraite posséderont chacun 15,6 % de WSP. « Par cet investissement, la Caisse soutient un joueur de calibre mondial, bien ancré au Québec, dans la mise en oeuvre de sa stratégie de croissance par acquisition », a indiqué Normand Provost, premier vice-président aux placements privés à la Caisse.

 

La Caisse avait déjà investi 98,5 millions, en 2012, dans le cadre de l’acquisition de la société britannique WSP par Genivar, nom qui était alors celui de l’entreprise montréalaise. Le financement concomitant à la transaction prévoit aussi le placement de 180 millions en actions ordinaires auprès de preneurs fermes.