Hausse des mises en chantier aux É.-U.

Washington – Les mises en chantier de résidences ont atteint leur rythme le plus élevé en plus de cinq ans aux États-Unis, le mois dernier, preuve que la reprise du secteur américain de l’habitation s’accélère malgré la hausse des taux d’intérêt.

 

Le département du Commerce des États-Unis a annoncé mercredi que les promoteurs du pays avaient entrepris de construire des maisons et appartements à un taux annuel désaisonnalisé de 1,09 million en novembre. Il s’agit du rythme le plus élevé enregistré depuis février 2008, quelques mois avant le début de la récession.

 

La construction de maisons individuelles a grimpé de 21 %, à un rythme annuel de 727 000, également le plus élevé depuis plus de cinq ans. Celle d’appartement a bondi de 26 %, à un rythme annuel de 354 000. Les demandes de permis de bâtir ont cependant glissé de 3 % le mois dernier, à un peu plus d’un million. Ce recul reflète une diminution dans le segment des appartements, qui peut être instable. Les demandes de permis de bâtir ont augmenté dans le segment des maisons individuelles.