Une firme européenne prend le contrôle de la québécoise Atrium

Atrium Innovations a annoncé vendredi s’être entendue avec la firme européenne de capital-investissement Permira afin de lui céder son contrôle au terme d’une transaction qui évalue fabricant de compléments alimentaires de Québec à environ 1,1 milliard, incluant la dette.

 

Si la transaction va de l’avant, les acheteurs verseront 24 $ pour chacune des actions ordinaires en circulation d’Atrium, sauf celles détenues par le Fonds de solidarité FTQ et la Caisse de dépôt et placement du Québec.

 

Au terme de l’opération, Atrium sera détenue à 75 % par Parmira, tandis que les derniers 25 % seront détenus en parts égales par le Fonds de solidarité FTQ et la Caisse de dépôt et placement du Québec.

 

Siège social

 

L’entente prévoit qu’Atrium gardera son siège social au Québec, terminera l’agrandissement de son usine de Québec, et maintiendra au Québec et au Canada les niveaux actuels d’emplois, d’investissements et d’activités dans la recherche et le développement. Le conseil d’administration d’Atrium a recommandé à l’unanimité aux actionnaires et aux porteurs de débentures de voter pour l’opération, a aussi indiqué Atrium.

 

Les actionnaires ont semblé avoir entendu le message. À la Bourse de Toronto, vendredi, les actions d’Atrium Innovations ont clôturé à 24,25 $, en hausse de 4,67 $, soit près de 24 % par rapport à leur précédent cours de fermeture.