Sans-fil - Bell dit ressentir l’effet des nouvelles règles

Bell Canada continue d’engranger des profits, mais la compagnie a vu le flot de nouveaux clients du sans-fil ralentir au troisième trimestre, ce qu’elle impute notamment à l’impact de nouvelles règles du CRTC.

 

De manière générale, les revenus de l’entreprise ont tout de même augmenté de 3 % à 4,5 milliards, un chiffre d’affaires qui reposent à plus de 80 % sur les « services de croissance » comme la télé, l’accès à Internet, les médias et le sans-fil. Le récent trimestre est le premier à refléter l’intégralité de l’acquisition d’Astral.

 

Dans ses états financiers, la société, qui a enregistré un bénéfice de 347 mi-lions comparativement à 527 millions l’an dernier, a fait directement référence à la mesure du CRTC prise cet été qui a eu pour effet de ramener à deux ans la durée des contrats.

 

De façon spécifique, le CRTC a décidé d’interdire l’imposition de frais d’annulation pour les clients qui décident de rompre leur contrat après deux ans. L’industrie avait immédiatement rétorqué qu’il pourrait en résulter une baisse de la subvention offerte pour l’achat de nouveaux téléphones.

 

« Les activations nettes de services postpayés [à contrat] ont diminué surtout à cause du nombre moindre d’activations brutes », a écrit la compagnie au sujet du troisième trimestre qui s’est terminé le 30 septembre. Les activations nettes sont passées de 148 500 l’an dernier à 102 700 cette année.

 

« Cette baisse est imputable au nombre moindre d’offres de forfaits promotionnels au cours de la période du retour en classe, à l’incidence des escomptes moindres sur les combinés et des nouveaux forfaits de deux ans lancés au début d’août 2013 dans la foulée de l’application du code de conduite obligatoire », a ajouté Bell.

 

Un analyste de Valeurs Mobilières Desjardins a signalé que Rogers, au cours du même trimestre, a dû se contenter de 68 000 activations nettes.

 

Depuis quelques mois, certains forums de discussion servent d’exécutoire aux usagers de différents fournisseurs qui estiment que les prix des forfaits pour les appareils intelligents ont augmenté depuis la nouvelle règle des deux ans. Cet été, Telus a affirmé dans le Toronto Star que les forfaits offrent désormais des appels illimités et le partage de données de plusieurs usagers sur un même compte.

 

Au total, Bell compte 7,8 millions de clients à ses services sans-fil, une hausse de 3 % par rapport à l’an dernier. Le revenu moyen par usager, une mesure suivie de très près par les compagnies et les analystes financiers, est maintenant de 58,30 $, une augmentation de 1 $.

 

« Nos résultats financiers du troisième trimestre sont très satisfaisants dans tous les secteurs opérationnels de Bell », a affirmé dans un communiqué le directeur des finances, Siim Vanaselja.

 

Le service Bell Télé Fibe a entraîné 72 800 activations nettes, en forte hausse lorsqu’on les compare aux 43 000 de l’an dernier.

À voir en vidéo